post-title Comment diagnostiquer une insuffisance veineuse ? http://www.jambes-lourdes.fr/wp-content/uploads/2017/10/383467.jpg 2017-12-07 22:01:03 yes no Posted by

Comment diagnostiquer une insuffisance veineuse ?

Avant d’aller consulter votre médecin généraliste pour effectuer des examens plus poussés, vous pouvez observer les symptômes qui sont généralement présents dans un contexte d’insuffisance veineuse. Quels sont ces symptômes ? La sensation de jambes lourdes C’est sans doute le symptôme le plus répandu et le mieux identifié : la sensation de jambes lourdes. Quels sont les […]

Posted by

Avant d’aller consulter votre médecin généraliste pour effectuer des examens plus poussés, vous pouvez observer les symptômes qui sont généralement présents dans un contexte d’insuffisance veineuse. Quels sont ces symptômes ?

La sensation de jambes lourdes

C’est sans doute le symptôme le plus répandu et le mieux identifié : la sensation de jambes lourdes. Quels sont les premiers signes ?

Généralement vous ressentez une douleur à l’arrière des jambes quand vous restez en position debout sans bouger plus de 15 minutes. Il y a plusieurs situations de la vie quotidienne où vous pouvez vérifier cela, par exemple lorsque vous attendez à la caisse d’un supermarché ou lorsque vous êtes à la pompe à essence au moment de faire le plein.

Cet inconfort en position statique doit vous alerter car c’est le premier signe de l’insuffisance veineuse.

Plus qu’une sensation de lourdeur : la douleur

Lorsque la sensation de jambes lourdes est installée, vous allez ressentir non plus un inconfort mais une véritable douleur au niveau des vos jambes et vos mollets. C’est le cas lorsque l’insuffisance veineuse n’est pas traitée à temps, vos vaisseaux sanguins et les veines qui les soutiennent vont se dilater sous la pression du sang et générer une gêne inflammatoire.

La douleur n’est plus seulement présente en position debout mais aussi lorsque vos jambes sont allongées.

Quand les choses se compliquent, il y a l’apparition d’un œdème

A ce stade le système veineux qui est censé faire circuler votre sang de haut en bas et de bas en haut n’est plus optimal et vous fait souffrir, des substances inflammatoires colonisent vos jambes et la douleur se fait ressentir à n’importe quel moment de la journée.

C’est à ce moment que vote système lymphatique fatigue et ne peut plus compenser la défaillance du système sanguin. Une grosse quantité de sang est présente dans vos jambes et un œdème commence à se former progressivement, vos tissus gonflent et la douleur devient chronique.

Des crampes à répétition

Enfin, les troubles circulatoires vont générer d’autres symptômes qui peuvent littéralement gâcher vos journées et vos nuits, les crampes et les impatiences vont se faire plus répétées et surtout plus longues. Même en position allongée la nuit, les tissus musculaires de vos jambes vont se crisper et générer des crampes parfois douloureuses jusqu’à la limite du supportable.

Cela est dû en partie aux toxines qui se sont accumulées dans vos jambes durant la journée et qui n’ont pas réussi à être évacuées.

Seule façon de détendre vos jambes, marchez quelques minutes et massez vos jambes le temps que la crampe se dissipe. Utilisez un appareil d’électrostimulation pour stimuler le retour veineux et lymphatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *